Eau

La montĂ©e en puissance de la thĂ©matique environnementale doit beaucoup Ă  l’inquiĂ©tude grandissante, dans les annĂ©es 1960, pour les ressources en eau, tant en termes de quantitĂ©, qu’en termes de qualitĂ©.
Dès la fin des annĂ©es 1950, un SecrĂ©tariat permanent pour l’Ă©tude des problèmes de l’eau (SPEPE) avait Ă©tĂ© crĂ©Ă©. Il joue un rĂ´le crucial dans la prĂ©paration de la loi du 16 dĂ©cemmbre 1964. CElle-ci acte la crĂ©ation d’agences de bassin, calquĂ©es sur les grands rĂ©seaux hydrographiques français, qui seront chargĂ©es de lutter contre les pollutions, de prĂ©venir les crues, et de prĂ©server les ressources pour l’eau potable et l’irrigation. DiffĂ©rents dĂ©crets paraĂ®tront jusqu’Ă  la fin de la dĂ©cennie pour l’organisation des diffĂ©rentes structures chargĂ©es des Ă©tudes ou de la rĂ©partition des financements. Ces derniers vont ĂŞtre partiellement alimentĂ©s par une redevance sur la pollution, application du principe pollueur-payeur qui est dĂ©battu dans certains cercles internationaux (OCDE) au tournant des annĂ©es 1970.
La pollution par les marĂ©es noires (Torrey Canyon, 1967 ; Amoco Cadiz, 1978), l’eutrophisation des lacs et la pollution par les dĂ©versements industriels ou domestiques (phosphates) servent Ă  publiciser le dĂ©fi de la prĂ©servation des ressources en eau. Cela d’autant qu’au dĂ©but des annĂ©es 1970, on fait de la prospective Ă  l’horizon de la fin du siècle, en s’appuyant sur des projections de croissance dĂ©mographique et Ă©conomique dans le droit fil des dĂ©cennies d’après-guerre, sans escompter le ralentissement de la croissance de la population, et de l’industrialisation après le premier choc pĂ©trolier. L’Ă©quipement des agglomĂ©rations en station d’Ă©puration devient une des prioritĂ©s mĂŞme si le rattrapage se fait progressivement et si des voix s’Ă©lèvent, tantĂ´t pour pointer le manque d’empressement des industriels pour Ă©purer leurs eaux usĂ©es, tantĂ´t pour regretter que les subventions Ă  l’Ă©gard de ces derniers soient plus Ă©levĂ©es que celles pour les collectivitĂ©s locales

Articles liés: Rhône (fleuve)

RĂ©fĂ©rences d’archives: ADRML, sĂ©rie S, et fonds de l’agence de bassin.
revue Stop-Pollution (BM Lyon, Part-Dieu)

Bibliographie indicative :
Romain Garcier, Du bon usage de la pĂ©nurie en eau, GĂ©ocarrefour – Revue de gĂ©ographie de Lyon, Association des amis de la revue de gĂ©ographie de Lyon, 2010, 85 (2), pp.169-180
Laurence LEstel et Catherine Carré (éd.), Les rivières urbaines et leur pollution, Versailles, Quae, 201.7