Une approche rétrospective de la prospective : « Le scénario de l’innacceptable »